Site officiel

PREMIER CONTACT AVEC LES AMERICAINS (1943-1944)

Marcel se marie en janvier 1943 avec Marinette Lopez. Ils auront trois enfants : Marcel, René et Paul.
Le 12 septembre 1943, à Alger, Cerdan se bat pour la sixième fois contre Kouidri, qu'il bat aux points en 10 rounds.
En 1943, Marcel gagne d’abord contre John Mc Coye, puis contre Kouidri et aura enfin un peu de peine avec Larry Cisneros – appartenant alors à l’US Navy – l’un des cinq meilleurs boxeurs mondiaux, qui sera mis K.O. au 6ème round. L’événement fait beaucoup de bruit aux Etats-Unis. Cisnesros, qui prétexte un manque d’entraînement, demande sa revanche. Elle a lieu le 29 décembre 1943, et Cisnesros, qui est alors en excellente condition physique, tient cette fois jusqu’au 2ème round.

Début 1944, Marcel remporte plusieurs combats contre Bob Milano (réunion organisée au profit de la Résistance française), Jack Toney, Tony James et Sampson. Lors d’un premier Tournoi Interallié organisé à Alger dont il sort vainqueur, c’est le tour de Sammy Drouhin (K.O. 1), Adragna (K.O. 8) et Joe Di Martino (K.O. 2). 3 victoires fulgurantes expédiées en l’espace de 5 jours ! Cerdan devient la terreur des Marines.

Le 21 octobre il foudroie Ahmed Bouaya en moins de 3 minutes. Ce combat n’est qu’une formalité pour Marcel, mais il a dû fournir des efforts considérables pour maintenir son poids et rester dans la catégorie welters (mi-moyens). Après ce combat, il décide de boxer dans la catégorie supérieure. Il a perdu en souplesse, détente et mobilité, mais il y a gagné en puissance. Ses poings sont devenus des pilons et il sait dès lors qu’il ne doit plus rechercher qu’une seule chose sur le ring : l’efficacité – frapper pour abattre le plus vite possible.

Le second Tournoi Interallié, à Rome, va lui permettre d’expérimenter sa métamorphose sur un ring officiel. Entre le 12 et le 16 décembre 1944, trois Américains s’inclinent devant Marcel qui remporte le tournoi : Clinton Perrey en 59 secondes, Floyd Gibson aux points, et Frankie Burney en deux reprises pour la finale. Ce dernier a tellement été malmené qu’il doit se faire hospitaliser le soir même. Il est indéniable qu’une partie du prestige de Cerdan outre-Atlantique est dû aux séries de victoires qu’il a accumulées au cours de cette manifestation.