Signez le livre d'or,
confiez-nous vos souvenirs et vos émotions.

Témoignages 2013

Alain Garcia 30/12/2013

Je m'appelle Alain GARCIA, ma recherche généalogique m'a conduit sur le site de Marcel CERDAN. alors je profite pour apporter une petite info personnelle que ma maman m'avait raconté lorsque nous parlions de la famille en Algérie. Mon père Agapit GARCIA était à l'école avec Marcel, il était né en 1916 à Sidi Bel Abbes (comme Marcel) et sa grand-mère maternelle s'appelait Maria De Los Dolores De La Santissima Trinidad CERDAN (épouse SARAGOZA). Voilà, peut-être avons nous des liens familiaux lointains avec Marcel CERDAN. Je sais que mon père était fière d'avoir été son copain à l'école.

Martine Soret 11/10/2013

Je suis née le 10 Novembre 1949, et ma mère m'a toujours dis que j'étais née le jour de l'enterrement du Grand Marcel CERDAN, ce jour là un grand champion s'en est allé et une petite fille est née !!

Houssais 12/08/2013

Marcel, tu resteras toujours dans nos cœurs et tu resteras toujours notre Champion ! T'es le meilleur! Merci pour tout le bonheur que tu nous a donné ! Cordial souvenir, un admirateur...

Fawzia 11/08/2013

Zoom
Sidi Bel Abbès.
Bonjour à vous tous. Je tiens à la famille Cerdan, vraiment un grand champion. Je connais la maison ou il est né. Un jour, j’espère soit filmer ou photos de Bel Abbes de passage car c'est pas loin d'Oran en souvenir. Je vous dis à tous bravo. Au cas des personnes veulent visiter l'ouest de l’Algérie, vous serez accueilli à bras ouverts. Mes salutations à famille Cerdan, aux amoureux de la boxe et tous ceux qui n'ont pas oublié le héro Marcel Cerdan, y compris moi ma famille. C'est une légende, une flamme qui ne s’éteindra jamais. Sans oublier la belle Edith Piaf avec sa voix d'or irremplaçable, unique. Il n'y en a qu'une, pas deux.

François Lo Iacono 02/08/2013

J'ai fais mon 1er combat amateur des poids plumes au début 1948 à Casablanca, au cinéma Colisée. Mon adversaire me dépassait de 10cm. Ainsi il me tenait à distance avec son direct du gauche. 1er round à son avantage avec ses directs qui j'ose dire, me chatouillaient. Au 2ème round il m'accule sur un coin du ring, je me protège avec mes deux avant-bras, subitement je le frappe avec mon crochet du gauche, il recule de deux ou trois pas, moi j'attends. C'est alors que Marcel Cerdan, qui a été invité par mon entraîneur Sanchez et qui se trouve au bord du ring, se met à crier "Suis le petit, il est groggy" Mais je ne l'ai pas entendu, j'ai perdu aux points. Quel souvenir, être encouragé par Marcel!

Jean-Pierre Martinez 27/07/2013

Beaucoup de souvenirs de notre jeunesse à Casa, bien à vous mes amis de l'école des frères, rue de Reims.

Kathy Grangier 26/07/2013

Faire vivre le souvenir d'un des plus grands boxeurs de tout les temps, c'est rendre hommage à ce qu'il fut et le garder vivant. Et dans ce qu'il a été de plus sensible car le ring est une scène de géants. Il y a aussi tout ce qui ne se voit pas mais qui crée l'événement, immanquablement, c'est l'éveil, la force de cet éveil qui brille et qui fait remporter la victoire. Comment passer a côté de cette évidence de similitudes qui se produit dans le grand amour. Évidemment Edith était là, évidemment elle a suivi cet homme le portant, et le protégeant comme une lionne. Elle l'a encouragé a déployer cette force à laquelle rien ne résiste et qui est bien supérieur a tout ce qu'un adversaire à prévu. Ce supplément d'âme et qui est comme un supplément de foi rien ne peut y résister. C'est la vie même au cœur du ring, le cœur battant du guerrier. En souvenir, je garde le merveilleux sourire d'Edith quand il a gagné et ceux de toutes les femmes de boxeurs quels qu'ils soient.

Cruchet Roland, Marcel 30/05/2013

Mon deuxième prénom a été choisi en souvenir du grand Marcel Cerdan, tragiquement disparu (et qui a brisé le cœur de la grande Edith Piaf) à jamais. Marcel avait un grand cœur uni à celui d'Edith. Hommages et souvenirs pour le cinquantième anniversaire de la disparition de l'inoubliable Edith Piaf.

Sylvie Maza 25/05/2013

Bonjour à tous,

Dans ma famille, j'ai toujours entendu parler de ce grand boxeur qu'était Marcel Cerdan. Pour information, je connais un des frères Gauteron de Casablanca. Il me semble me rappeler que Marcel Cerdan Jr. était venu le voir dans son restaurant en France.

Dany webmastrice du site des roches noires 08/04/2013

Paul s'en est allé rejoindre Marcel et Marinette.
Tu nous manques déjà Paul...
Adieu de tes amis des Roches Noires Casablanca.

Ana Paula Lopes 23/02/2013

Quero parabenizá-lo por ter criado esse belíssimo site em homenagem à seu pai, "Marcel Cerdan" pois só vim a saber de sua existência ao ver o filme La Vie En Rose!

Jean-Pierre 22/02/2013

Respect pour Marcel Cerdan!

Robert Hupin 06/02/2013

En 1960, j'habitais 11 rue de Taourirt à Casa où j'avais comme voisin une famille Cerdan. Je ne me rappelle pas du prénom du mari (il était dans l'Armée de l'Air), mais celui de son épouse était Olga. Il avait une petite fille que l'on surnommais Bidou. Peut-on encore retrouver cette famille ?

Gérard Lematte 26/01/2013

J'ai un très bon souvenir des trois frères Cerdan que j'ai côtoyé en pension vers 1955-56-57 à l'institution Vilbert (Petit Collège) d'Issy-les-Moulineaux (92)... Et plus particulièrement Paul qui était mon voisin de chambrée!!! Il me revient à la mémoire les "combats" que livrait Marcel debout sur un banc dans la cour du collège contre son cousin Narcisse (Lopez) avec l'autorisation du surveillant, bien entendu... Pour terminer, j'ai vu Marcel Jr lors de son premier combat à Levallois-Perret (ou à Neuilly). Amitiés aux frangins. Gérard

Lila 21/01/2013

Memories are a beautiful thing, and you have many of them. Very interesting site.